L’inauguration du sous-répartiteur ADSL vendredi 2 juin 2017

Le Département a inauguré la montée en débit de l’un des 99 sous-répartiteurs des Deux-Sèvres. Des explications techniques ont été délivrées par Orange. Les opérateurs Bouygues, Free et Orange sont présents dans les installations. A ce jour, SFR ne figure pas dans les armoires de distribution. Pour tout problème technique, il est recommandé à l’abonné de contacter son opérateur qui sera à même de conseiller si un nouveau matériel (box) est à mettre en place.

L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) sur la commune

Les travaux réalisés en juin 2016 ont concerné la pose des armoires techniques, les différents équipements et l’installation électrique (rue du Fief de la Barre) à proximité du sous-répartiteur (route de La Mothe). Puis, la fibre optique d’une longueur de 3 km a été passée dans les fourreaux existants en octobre 2016, entre le nœud de raccordement de St Maixent l’École et le sous-répartiteur de Nanteuil.

La migration des abonnés (basculement des lignes téléphoniques) sur les nouveaux équipements est effective depuis le mercredi 1er mars 2017. Pour cette phase, des coupures de service de courte durée ont été nécessaires. La totalité du service ne sera opérationnel qu’à l’issue de la semaine 10 pour la télévision par internet.

En cas de désordres, les abonnés sont invités à prendre contact avec leurs fournisseurs d’accès internet (Orange, Bouygues, Free, SFR) pour faire le point sur leurs équipements (mise à jour des box internet ou éventuellement remplacement par des matériels de nouvelle génération).

A savoir :

Le sous-répartiteur (route de La Mothe) couvre principalement le sud-est du territoire communal jusqu’au secteur de Chavagné et compte 424 lignes d’abonnés.

Après la montée en débit, 100% des abonnés seront éligibles à l’ADSL, 90% pourront également accéder à la télévision numérique si leur fournisseur d’accès internet est présent dans les installations de montée en débit situées rue de Fief de la Barre (à minima, Orange sera présent), 58% auront des débits supérieurs à 10 Mégabits/s et 27% accéderont même au VDSL (Very high speed Digital Subscriber Line) débit à plus de 30 Mégabits/s.